S’inscrire à la Newsletter

Huiles Ozonées et dermatite atopique

Home/Dermatology, Médecine intégrative/Huiles Ozonées et dermatite atopique

juin 13, 2022

Huiles Ozonées et dermatite atopique

L’ozone agit comme un agent en dermatologie par la destruction des bactéries, des champignons et des virus, en même temps il active l’immunité cellulaire et humorale, agit comme un antioxydant et défend contre diverses conditions pathologiques.
Les effets thérapeutiques de l’ozonothérapie dépendent de sa concentration, il est donc essentiel de connaître ce facteur (IP).
Les huiles ozonées consistent en la combinaison d’huiles insaturées et d’ozone qui entraînent la formation de 1,2,4-trioxolanes qui représentent la forme active de l’ozone. Cet anneau trioxolane conduit à la production de composés responsables des processus de cicatrisation, même (on dirait même – spécialement) en présence d’exsudats qui aident à rétablir l’équilibre des peaux lésées, ulcérées ou blessées des étiologies les plus diverses[i].
L’un des principaux avantages de l’ozonothérapie avec des huiles ozonées est qu’elle est facile à utiliser par le patient, soit en raison de son accessibilité en termes de prix et de stockage, soit en raison du fait qu’elle présente des résultats rapides et visibles, réduisant presque les démangeaisons et les œdèmes quasi immédiatement après son application, favorisant l’observance du traitement, sans risque d’effets indésirables habituellement associés aux crèmes à la cortisone.
Son effet, en plus d’être antimicrobien et d’équilibrer le microbiome cutané, lui permet d’agir comme hydratant et protecteur de la barrière naturelle de la peau, particulièrement utile chez les patients atteints de dermatite atopique.
Le traitement avec des huiles ozonées est un excellent moyen d’améliorer d’autres traitements d’ozonothérapie et peut être parfaitement combiné avec ceux-ci ou avec tout autre type de traitement effectué par le patient.

Tableau 1 – Applicabilité clinique de l’ozonothérapie et des huiles ozonisées

Préparation á L’ozone Effets Utilité Clinique Référence
Eau Ozonée

Huiles Ozonées

Antimicrobien
Soulage les démangeaisons
Hydratante
Réduction de l’exsudat
Infections allergiques
Érythème / Desquamation
Guérison des plaies et des ulcérations
[ii]
Autohémothérapie Défenses antioxydantes
Immunorégulation
Modification épigénétique
Affections chroniques et
systémiques (y compris auto-immunes)
Névralgie post-zostérienne
[iii]

[i] Zeng, J., & Lu, J. (2018). Mechanisms of action involved in ozone-therapy in skin diseases. International Immunopharmacology, 56, 235–241. doi:10.1016/j.intimp.2018.01.040

[ii] G.A. Borges, S.T. Elias, S.S. Da, P.O. Magalhaes, S.B. Macedo, A.P. Ribeiro, et al., In vitro evaluation of wound healing and antimicrobial potential of ozone therapy, J. Craniomaxillofac. Surg. 45 (2017) 364–370.
I. Zanardi, E. Borrelli, G. Valacchi, V. Travagli, V. Bocci, Ozone: a multifaceted molecule with unexpected therapeutic activity, Curr. Med. Chem. 23 (2016) 304–314.
V. Travagli, I. Zanardi, G. Valacchi, V. Bocci, Ozone and ozonated oils in skin diseases: a review, Mediat. Inflamm. 2010 (2010) 610418.
I. Zanardi, S. Burgassi, E. Paccagnini, M. Gentile, V. Bocci, V. Travagli, What is the best strategy for enhancing the effects of topically applied ozonated oils in cutaneous infections? Biomed. Res. Int. 2013 (2013) 702949.
S.A. Pai, S.A. Gagangras, S.S. Kulkarni, A.S. Majumdar, Potential of ozonated sesame oil to augment wound healing in rats, Indian J. Pharm. Sci. 76 (2014) 87–92.

[iii] V. Bocci, I. Zanardia, G. Valacchi, E. Borrelli, V. Travagli, Validity of oxygen-ozone therapy as integrated medication form in chronic inflammatory diseases, Cardiovasc. Hematol. Disord.: Drug Targets 15 (2015) 127–138.
F. Molinari, V. Simonetti, M. Franzini, S. Pandolfi, F. Vaiano, L. Valdenassi, et al., Ozone autohemotherapy induces long-term cerebral metabolic changes in multiple sclerosis patients, Int. J. Immunopathol. Pharmacol. 27 (2014) 379–389.
H. Chen, B. Yu, C. Lu, Q. Lin, The effect of intra-articular injection of different concentrations of ozone on the level of TNF-alpha, TNF-R1, and TNF-R2 in rats with rheumatoid arthritis, Rheumatol. Int. 33 (2013) 1223–1227.
G. Lintas, F. Molinari, V. Simonetti, M. Franzini, W. Liboni, Time and time-frequency analysis of near-infrared signals for the assessment of ozone autohemotherapy long-term effects in multiple sclerosis, Conf. Proc. IEEE Eng. Med. Biol. Soc. 2013 (2013) 6171–6174.
V. Travagli, I. Zanardi, A. Silvietti, V. Bocci, A physicochemical investigation on the effects of ozone on blood, Int. J. Biol. Macromol. 41 (2007) 504–511.

Voir la version complète

Autres articles d'intérêt

Verrue plantaire

5 de décembre, 2022|

Verrucae plantaris, généralement appelée verrue plantaire, sont des lésions cutanées ...

Acné

3 de mai, 2022|

L'acné vulgaire est une maladie pilo-sébacée qui touche plus de ...

Go to Top